Daffiche-cristobalurée : 55 mn

Spectacle bilingue Français Espagnol

Farce pour marionnettes – Tout public

De Federico Garcia Lorca

Cette farce est devenue un classique de la littérature pour théâtre de marionnettes depuis sa création en 1934 . La pièce unit le lyrisme poétique propre à Federico Garcia Lorca et la langue rugueuse du théâtre populaire de marionnettes.

Distribution

Adaptation, conception des marionnettes et mise en scène : Laurent Bancarel

Adaptation et traduction :  Laurent Bancarel

Interprètes : Laurent Bancarel, Christine Kotschi


Musique sur scène et composition :  Christine Kotschi

Co-réalisation : Théâtre de l’épée de bois, FOL de Hautes Pyrénées, Action culturelle de la CCAS, Alliance française de Gijon, Institut français de Séville et l’Université des Beaux Arts de Séville, Théâtre Canter (Université de la Réunion)

Production : Compagnie Théâtre et Figures

Partenaires : Université des Beaux Arts de Séville, Conseil Général des Hautes Pyrénées, Université de Saint Denis de la Réunion, Théâtre Canter

Subventions : Conseil Général des Hautes Pyrénées et Conseil Régional de Midi Pyrénées

 

Le spectacle

Les cinq personnages marionnettes évoluent sur la scène, elles sont manipulées à vue par un comédien. Tout au long du spectacle elles forment des tableaux. La musique a été composée pour le spectacle et est interprétée par Christine Kotschi.

Au delà de la solitude amoureuse

Les personnages de son Théâtre sont souvent des gens simples, intensément vrais, habités par le ” duende “. “Le duende est fait de sang, de culture ancestrale et de création en acte. Ce pouvoir que nous ressentons tous un jour… Il est l’esprit même de la terre.” F.G. Lorca. Son oeuvre est construite sur un thème majeur : au delà de la solitude amoureuse, la vie est un désir à satisfaire. Un désir qui échappe à l’homme, immanquablement, au moment même où il semble le saisir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un texte d’un actualité brulante…

Loin d’avoir vieilli le texte de FG Lorca « le jeu de don Cristobal » reste d’une actualité brulante, y sont traités avec humour et rugosité les thèmes chers au cœur de F.G. LORCA : la condition humaine et particulièrement la condition féminine ; la violence faite aux femmes au sein même des familles et en toile de fond, sa quête d’amour.

Cristobal, l’homme au gourdin, en riche ventru, reste le personnage central de cette farce paysanne, descendant direct de Pulcinella comme le souligne Lorca, dans son texte, qui connaissait parfaitement les ressorts du Théâtre pour marionnettes.

Un théâtre de rue, comme le réclame la marionnette, populaire, ou la langue reste simple et profondément poétique.

Laurent Bancarel

 

Téléchargez le dossier du spectacle : Le jeu de don Cristobal – Retablillo de don Cristobal (pdf – 265 Ko)